10 raisons d’aimer Miami

10 raisons d’aimer Miami

Miami

Mon amour pour Miami n’était en rien prémédité. Arrivée à New York en 2009, du haut de mes 25 ans, je ne jurais que par cette ville. New York coulais dans mes veines. Je vivais à Fort Greene, un quartier métissé de Brooklyn, mon bureau était dans le bouillant et très gourmand Soho. L’énergie qui se dégageait de la grosse pomme était telle qu’en plus de mes reportages télé, je vous racontais des histoires, ici même, sur ce blog. Ça a duré un peu plus de 3 ans et c’était cool non ? Pourtant, dès que j’avais quelques jours de libre, je m’évadais à la découverte de nouvelles villes américaines. Washington, ou Philadelphie à quelques heures en car, La Nouvelle Orléans ou Atlanta, plus au sud, L.A et San Francisco sur la côte Est… Et Miami. Ahhhh, Miami. J’y ai tellement voyagé que je ne compte plus mon temps là-bas en semaines mais en mois. Je résidais la plupart du temps à Miami Beach et c’est là que je vous emmène aujourd’hui, en dix points, histoire de vous faire aimer ce petit coin de paradis… Read more

Publicités
Life is a (Miami) beach…

Life is a (Miami) beach…

beachingUn maillot de bain, deux douches, trois repas, quatre litres d’eau, cinq semaines. Routine quotidienne rythmée. J’attendais ce voyage avec impatience. Il s’est avéré encore plus cool qu’imaginé. Mais je ne vais pas vous raconter mes journées bercées par la houle parce qu’elles sont assez similaires aux vôtres quand vous êtes à la mer. Je suis en tongs Havaianas bleues turquoises 24/7 et je vais à la plage, à la piscine, je mange des salades en terrasse et je me ballade près de la mer le soir, avec une Häagen-Dazs Dulce de leche dans la main, en Havaianas, toujours. Des lundis au soleil, tous les jours. Ce que j’aimerais partager avec vous, c’est surtout mon ressenti sur la beauté de cet endroit, pourtant entaché d’une réputation bizarre. Boobs land et ses clubbeuses siliconées, Booba land et les bastons entre rappeurs français, Beef land et ses bodybulders sous cachets, Berk land et ses Eurotrash dépravés. C’est vrai que le soir, South Beach change de visage et devient un brin moins présentable. Faut juste pas se laisser berner par le paraître. L’être n’est pas bien loin. Mon Miami à moi, il rime avec soleil, sport, art déco, sourire, yummy, et petits prix… Le reste j’ai choisi de l’esquiver. En plus de mon ressenti, je vais aussi partager avec vous quelques bonnes adresses. So sit back, relax, and enjoy the ride ! Read more

Et si j’habitais à Miami…

Et si j’habitais à Miami…

Ahhh si j’habitais à Miami… La vie serait bien différente ! Et pour cause, à peine 3h d’avion au départ de JFK à New York et je me retrouve dans un autre monde. Si je vivais ici, je serais bronzée, radieuse et souriante toute l’année, je connaîtrais tous les gens de mon quartier (de South Beach) parce que mine de rien, c’est petit, je parlerais espagnol parce qu’on ne parle qu’espagnol ici, mon mec serait musclé et bronzé, parce qu’ils sont tous musclés et bronzés dans le coin, on ferait des footings sur la plage, parce que ça semble être un sport national, je serais calée côté architecture art-déco parce que la ville ressemble à un musée, je connaîtrais aussi tous les réflexes à avoir en cas d’ouragan parce qu’il y en a chaque été, j’écouterais DJ Khaled à la radio parce qu’il pèse ici, mais surtout, je ne connaîtrais pas l’hiver, le froid, la neige, et j’aurais des sapes pas chères à gogo car oui, ici y’a v’la les centres commerciaux cheap. Bref j’en rajoute, mais la vie serait bien différente ! Let’s go ensemble pour faire une petite visite guidée de ce qui a retenu l’attention de mon appareil photo lors de mon dernier week end… Read more