Holla holla!

Holla holla!

Holla : « For a man to express interest in a particularly impressive female specimen ». Voilà la définition d’Urban Dictonnary. En gros c’est ça, même un peu plus. C’est devenu une expression populaire aux significations diverses, un verbe, une chanson, et je soupçonne Soprano d’avoir pondu son Halla Halla après un séjour à New York. Bref. Le holla holla, ou le hollaing est le sport national de la saison printemps-été des mecs du ter-ter new-yorkais en quête de chair fraîche. C’est de la drague légère, fun, ambiance ‘Hey shorty wats up?’ ‘Hey mama you look beautiful’. Et même si c’est pratiqué toute l’année, dès que le soleil arrive, ça atteint son apogée. Mesdemoiselles de passage dans le coin, ne soyez pas surprises si vous êtes arrêtées fréquemment dans la rue. Quant à vous messieurs, apprenez-en les règles, ça peut toujours vous servir… Read more

Publicités
Le concert gratuit de 50 Cent

Le concert gratuit de 50 Cent

50 Cent quand même tu connais ? Oui oui, ses clips bling bling, son film « Get Rich Or Die Tryin », ses beefs avec The Game, Rick Ross ou plus récemment Jay-Z, le G-Unit, le rap new-yorkais quoi. Bon, il a sorti « Before I Self Destruct » (BISD pour les intimes), son 4ème album, et les chiffres viennent de tomber, il a vendu 150 000 opus en première semaine. Moyen, très moyen. Il a donné un concert gratuit lundi soir à New York… parce que faut le dire, notre rappeur est en manque de vitesse et il doit bien redonner aux fans un peu de substance pour qu’ils reprennent confiance en lui… Tu penses bien que si j’en parle, c’est que j’y suis allée. Non pas que j’aime spécialement ce qu’il fait mais voilà, ça reste un géant du rap, je ne l’avais jamais vu sur scène, et surtout, c’était gratuit. Et le gratuit à New York, on AIME ! Je me suis donc tapée un petit concert de « musique hip hop » (comme dirait ma maman) pour commencer la semaine. 50 + 0$ + New York = ghetto assuré ! Ahaha ! Read more

#10 – BACK in New York

#10 – BACK in New York

Brooklyn
Brooklyn

Bon, si ta mémoire est bonne copain, j’avais fini ma chronique #9, celle qui concluait mon été new-yorkais, en disant : « Je n’écris pas The End mais plutôt To Be Continued… ». Alors voilà, c’est fait. Done ! Say it loud, I’m back… and i’m proud! A moi les bagels, le cream cheese, les moccha-cappucino-vanilia, les kicks de ouf et les concerts à gogo, les manucures, les disques introuvables, les expos historiques, l’accent cainri et les mimiques « you know, like, i mean, for real ? Naaaaa, you kidding… Aight ». Ouiiiiiiiii !!! I’m back in New York Cityyyyyyyyy !!! Read more