New York 101 (prononced One-O-One)

New York 101 (prononced One-O-One)

nyc101Aéroport JFK. Huit heures de vol, les yeux qui collent et le ventre qui ne se remet pas de l’omelette servie au repas. Pas idéal pour faire bonne impression à votre future ville préférée, hein ? Allez, un coup de Jay-Z et Alicia Keys dans les oreilles, une grande inspiration et c’est parti ! On oublie la fatigue et la nausée, New York, vous l’avez aperçue sous tous ses angles à la télé, au cinéma et dans les magazines. Aujourd’hui, l’heure est à la rencontre IRL. Et vous verrez, à peine un pied en son cœur, vous serez happés par son rythme, sa musique, sa prestance. On part à la découverte de ce nouveau monde. Et accessoirement de ses nouveaux codes. Car…oui, dans la Big apple, il faut revoir ses habitudes. On troque la bise contre un hug, la baguette contre un bagel, le croque monsieur contre un hot dog, l’expresso contre un americano, le bonjour contre un hello. Finis la mine et le ciel gris, tout le monde a le sourire, les vendeurs demandent comment on va, (« Heu, c’est à moi qu’il parle ?… fine, thank you ») et tout ressemble exactement à ce qu’on a vu dans les films. A ce moment là, on pense très fort « Hello paradise »… Bah oui, c’est vrai qu’à première vue, New York a des allures de paradis urbain. Bonne humeur, énergie, gratte ciels, soldes à tout va, la ville ne dort pas. Jamais. Métro 24/24, boutiques 24/24, restos 24/24. No day off. Un autre monde. Si proche et familier. Mais si différent. Alors histoire de vous éviter des gros fails en terre new-yorkaise (genre crier à son/sa chéri(e) « Doudou, where are you » dans la rue, alors que doudou aux US ça veut dire caca), je vous donne le minimum vital pour mieux connaître New York. Et quelques adresses en prime. A bon entendeur, salute ! Read more

Publicités
Mon premier vol en A380

Mon premier vol en A380

Damn, j’ai erré dans Paris une dizaine de jours pour familly/business raisons en mode tourista avec mes Jordan, mon entrée libre SFR 5-euros-texto et mon pass Navigo « Découverte » sans photo, acheté en même temps que des vacanciers Allemands. Hum. Mes zones de prédilections étaient bon-gré mal-gré le 92100 et le 92110. Pour me motiver j’me disais : « Si j’additionne les centaines on arrive presque au code postal qui a bercé ma jeunesse 90210 ; Boulbi-Clichy vont p’t’être avoir des allures de Beverly Hills ? » Mais en fait…non, ça n’a pas marché. En plus, j’ai raté les Oscars, le lancement US de Telephone et de Beamer Benz or Bentley, la collection Jean Paul Gaultier pour Target et sûrement plein d’autres trucs existentiels. Et puis surtout j’ai pas blogger depuis un bail. Mais familly always comes first. La bonne nouvelle c’est que pour transporter mon fessier 2.0 du 92 izi, j’ai pris le modeste A380, dernier né de mon nouveau meilleur ami Air France. Et ça, ça valait bien les 500 euros que j’leur ai lâché. Parce que faut l’avouer, l’A380 c’est un peu le Lady Gaga du ciel quoi… Read more