Portrait d’expat : Martin aka DJ Just Chill

Portrait d’expat : Martin aka DJ Just Chill

JustChill

Oh well. Quand on lit ou regarde des portraits de Français à New York, c’est souvent pour mettre en lumière des traders, des grands chefs, ou des fashion designers. Voilà les trois domaines dans lesquels les Français officient à New York à en croire nos écrans et nos magazines : cash, food, fashion. Mais non ! La ville concentre plus de huit millions d’habitants. Parmi eux, 15 000 sont Français (Census 2013). Loin des podiums, des boulangeries et de la bourse, certains se sont frayés un chemin bien différent. Ils sont venus à New York pour réussir, bercés par un beat qui leur trottait dans la tête depuis l’adolescence. Bercés par un beat hip hop. On est pas mal dans ce cas, et à l’époque, souvenez-vous, je vous avais raconté les histoires de certains de ces cool kids, Corentin, Armen, Diesel, Layla, Lolo, Rudy et Fred. Et bien j’aimerais ajouter celui de Martin, aka DJ Just Chill, aka hustler en costard, aka entrepreneur 3D. Itinéraire d’une love story en deux mi-temps avec NYC. Read more

Publicités
Party in the USAAAAA (*Miley Cyrus voice*)

Party in the USAAAAA (*Miley Cyrus voice*)

Party people. Je sais que je n’ai jamais de contenu pour satisfaire votre soif de rhum coca. Mais cette époque est révolue. Voici le seul et unique post que je consacrerai aux BOÎTES DE NUIT à NYC. Bien évidement je n’ai pas pu l’écrire seule. Ceux qui me connaissent savent à quel point il est difficile de me sortir de chez moi passé 21h. Alors passé minuit…voilà quoi. Pourtant, je sais que beaucoup d’entre vous viennent à NYC pour acheter des baskets, manger au Burger King et boire du Ciroc ou du Nuvo en faisant la fête. Alors pour la faire bien, suivez la guide, enfin plutôt le guide, Fabien Desgroux, le gourou parisien de la nuit new-yorkaise… Read more

Travelin’ Portrait #6 : Layla Demay

Travelin’ Portrait #6 : Layla Demay

Faut que je vous fasse une confession. Si je n’étais pas tombée sur le livre de Layla à l’automne 2008 chez Boulimier à St Michel, dans le bac « Autobiographies » alors que je cherchais la bio d’Angela Davis, je n’aurais peut être pas lancé ce blog. Après un rapide coup d’œil sur la 4ème de couv’ : « Le lifestyle des New-Yorkaises est aussi enivrant que déroutant (…) Si vous pensez que l’Occidentale est névrosée, alors pas de doute, la New-Yorkaise est au stade terminal », je fais un grand sourire comme si j’avais mis la main sur un ticket de loterie gagnant. Ça n’avait rien d’une bio. C’était juste mal rangé. Mais avec une telle punchline fallait que j’achète ce livre. Comme souvent, le hasard fait bien les choses. Je revenais d’un été à New York et je ne savais pas encore que je repartais m’y installer. Mais ce bouquin a été un boosteur d’envie, une source d’inspiration. Et rencontrer son auteure est un ravissement digne d’un plongeon dans une piscine de Dragibus, de Pimps framboise et de mini Savane Brossard. En un peu moins chimique et sucré. Read more

Travelin’ Portrait #5 : Madame Lolo

Travelin’ Portrait #5 : Madame Lolo

Ah ! Enfin une FEMME ! Jusqu’ici j’ai dressé le portrait de messieurs sur le blog mais je n’avais jamais rencontré de femme française vivant à New York avec un pied dans la culture urbaine. Bah c’est fait ! Je vous présente Madame Lolo, qui ne sort pas de Manhattan, arrive à l’heure aux rendez-vous, rêvait de vivre à New York depuis son plus jeune âge et surtout… est l’ancienne manager de la Mafia Trece ! Aujourd’hui elle n’est plus dans le rap, mais elle a trouvé un secteur encore plus macho pour y faire ses armes : les tech-media-geek-code-html-web-trucs-de-nerd. Rencontre au sommet avec autour d’une glace dans le Lower East Side… Read more

Happy Mother’s Day

Happy Mother’s Day


J’suis pas l’enfant seul mais j’suis fille unique et contrairement à la norme, je n’ai pas été pourrie-gâtée. Disons que je n’ai manqué de rien sans côtoyer le trop. Quoi que si peut-être, le trop d’amour. Mes parents, mes piliers, m’en ont donné sans compter. Et ça, ça a le mérite d’être bien plus nourrissant qu’un couscous merguez-poulet. Soutenue dans tous mes projets fous, même celui de partir à New York sans acquis, j’ai puisé ma force dans leurs doutes. Et même adulte, du haut de mon quart de siècle, vivre à des milliers de kilomètres d’eux génère occasionnellement un pincement au cœur que Skype ne peut guérir. Surtout depuis que 2010 nous a déclaré une guerre sans précèdent, et la distance pèse, pèse lourd. Pourtant, les épreuves, aussi coriaces soient-elles, renforcent une équipe déjà soudée. Alors on va se battre. Mon père a grandi dans le désert, il marchait pieds nus, a élevé un loup, s’est fait piquer par scorpions, serpents et autres bêtes locales. Ça forge ! Quant à moi, New York m’a rendu forte, avec un cœur atrophié et endurant. En plus j’fais du kick boxing. Ça aide ! Et puis toi maman, guerrière du millénaire, dans ce combat on te protégera, promis. On n’y laissera pas notre peau, tout au plus quelques cheveux. Et on vaincra. Ensemble. Quoi qu’il arrive, tu seras toujours la plus belle. La plus belle, la plus brillante, la plus stylée, la plus cainri, la plus artiste, la plus aimée des mamans. Bonne fête à toi et à toutes les mama lova…

Oxmo PuccinoMama Lova

Travelin’ Portrait #4 : Fred et Rudy

Travelin’ Portrait #4 : Fred et Rudy

Les 1er de chaque mois, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’on fête les poissons ou le travail, je vous présente un Français qui a croisé mon chemin à New York. Et aujourd’hui, comme c’est un jour un peu spécial (real recognize real :D) j’vous en présente deux pour le prix d’un ! Parce qu’ils travaillent dans le même milieu, qu’ils sont potes, et qu’en duo, ils sont franchement marrants. Jusqu’ici j’ai dressé le portrait de Français qui avaient fait la démarche de se lancer à New York. Choix, sacrifice, challenge, ils ont mis NYC sur leur chemin, l’ont pris par les cornes et l’ont amadoué tant bien que mal. Mais il y’en a d’autres qui marchent en binôme avec la providence, comme Fred (au 1er plan) et Rudy, qui se ne connaissaient pas il y a encore 6 mois et qui, bien que de taille, de couleur et de coupe de cheveux différentes, ont pas mal de points communs… A commencer par le fait que tous les deux ont eu l’opportunité de venir travailler à New York sans rien demander. Alors tu m’étonnes qu’ils ont dit oui ! Read more

Travelin’ Portrait #3 : Diesel

Travelin’ Portrait #3 : Diesel

Et oui, même en ce jour de carotte internationale du 1er avril aka April Fools’ Day chez l’oncle Sam, je suis fidèle au rendez-vous pour vous dresser, comme chaque mois, le portrait d’un Français installé à New York. Permettez-moi donc de vous présenter… Diesel ! En fait, tu le connais, mais tu sais pas que tu le connais… Parce qu’il a commencé sa carrière à l’âge du Biactol et des baskets aux lacets serrés, de « Hartley Cœurs à Vif » et du théorème de Pythagore… à 15 ans quoi. Bah ouais, dès ado, Diesel signait un contrat en maison de disque avec son groupe, KDD (Si si ! Kartel Double Détente, souviens toi). 15 ans plus tard, on le retrouve installé à New York, producteur et non rappeur… Read more