10 raisons d’aimer Miami

10 raisons d’aimer Miami

Miami

Mon amour pour Miami n’était en rien prémédité. Arrivée à New York en 2009, du haut de mes 25 ans, je ne jurais que par cette ville. New York coulais dans mes veines. Je vivais à Fort Greene, un quartier métissé de Brooklyn, mon bureau était dans le bouillant et très gourmand Soho. L’énergie qui se dégageait de la grosse pomme était telle qu’en plus de mes reportages télé, je vous racontais des histoires, ici même, sur ce blog. Ça a duré un peu plus de 3 ans et c’était cool non ? Pourtant, dès que j’avais quelques jours de libre, je m’évadais à la découverte de nouvelles villes américaines. Washington, ou Philadelphie à quelques heures en car, La Nouvelle Orléans ou Atlanta, plus au sud, L.A et San Francisco sur la côte Est… Et Miami. Ahhhh, Miami. J’y ai tellement voyagé que je ne compte plus mon temps là-bas en semaines mais en mois. Je résidais la plupart du temps à Miami Beach et c’est là que je vous emmène aujourd’hui, en dix points, histoire de vous faire aimer ce petit coin de paradis…

Mon premier voyage là-bas a pourtant été une drôle d’expérience puisque je couvrais un festival en plein Spring Break. Autant vous dire que le Miami que j’ai découvert n’aurait plu à personne d’autre qu’à des étudiants aux hormones déchainées. Heureusement, j’ai eu l’opportunité d’y retourner. Plusieurs fois. Au fil de mes voyages, je suis tombée sous le charme de cette ville… La chaleur à l’ombre des palmiers, les kilomètres de plage bordés de cabines colorées, le pollo y maduros à emporter, l’eau de coco achetée aux marchands ambulants, les ballades en vélo au bord de la mer, le yoga sur la plage au levé du soleil, les soirées sur les toits aux rythmes de la salsa, les restos cachés au cœur d’hôtels discrets, les boutiques clinquantes de Collins Avenue, l’architecture aux couleurs pastels apaisantes, le sourire des habitants, sincère et bienveillant, les ‘mamacita’ lancé par la serveuse, la vie floridienne, unique sur tous les plans. Par moment on dirait que le temps s’y est arrêté. Un homme, tailleur trop ample, cigare allumé, roule au ralenti sur Ocean Drive, sur fond d’immeuble art déco retro, une mélodie latine s’échappe de sa voiture ancienne, aux jantes luisantes. On croirait voir une scène de film des années 50. Et puis on tourne la tête et les gratte-ciels rivalisent en taille avec les talons des danseuses du Clevelander. Miami Beach, c’est plusieurs mondes à la fois. Et tous méritent d’être visités. C’est la ville que je préfère aujourd’hui aux Etats Unis. Plus j’y vais, plus je m’y attache. Alors répertorier quelques raisons non exhaustives de l’aimer m’a semblé une bonne idée. D’autant que je viens de me reprendre un billet. Miami Beach vaut plus que le détour. Cette ville vaut un séjour. Et si vous n’y allez pas de suite, à défaut, ces quelques lignes vous feront, je l’espère, un peu voyager et vous prouveront qu’MIA est bien plus que les quelques clichés qui lui collent à la peau. Il ne faut juste pas se laisser berner par son paraître. L’être n’est pas bien loin.

Raison #1 La plage de South Beach
Traversez le très chargé Ocean Drive en direction de la mer et aussitôt, le calme revient. En un coup d’œil sur cette longue trainée de sable fin, bordée d’eau turquoise, la sérénité envahit le corps et l’esprit. Effet garanti ! C’est que les plages qui bordent South Beach tout du long font honneur à leur réputation depuis des années : vastes, impeccables, délicieuses ; en bref, idéales pour un peu de repos au bord d’une eau à la température qui frôle la perfection. Les postes de secours, ces petits cabanons de bois abritant les sauveteurs en mer, colorent la plage à chaque croisement de rue. Entre 5th et 17th street, notez que les plages sont assez fréquentées, et ce, tout au long de l’année. Dès que l’on descend sous 5th, ou que l’on monte au delà de 17th, les plages se vident. Cela dit, elles ne sont jamais aussi remplies que celles de la côte d’Azur française. Jamais les gens n’y sont les uns sur les autres ! J’ai fréquenté régulièrement celle située au niveau de 10th street, à quelques mètres du Clevelander (leur sandwich au poisson avec une panure à la noix de coco est délicieux) et je n’ai jamais eu à me plaindre du monde. Cependant, si vous voulez être au calme, des loueurs de transats et parasols sont installés le long de ces kilomètres de sable fin. Aussi, sur votre chemin à l’air marin, vous trouverez du mobilier urbain dédié à différentes activités : muscu, parc de jeux pour enfants, beach volley, etc. Vous rencontrerez aussi de nombreux vendeurs ambulants vous proposant une eau de coco bien fraîche à boire à même la noix, des glaces au sirop ou même des cigares cubains… Dépaysement total ! En bref, que vous y alliez pour une marche le matin, une après-midi détente, un footing en fin de journée, ou une ballade romantique le long du ponton, la plage de South Beach satisfera toutes vos attentes !

Raison #2 Ballade en vélo de South Beach à Downtown Miami
L’un des moyens de transport à privilégier à Miami Beach est le vélo. La ville est dotée de nombreuses pistes cyclables, une belle promenade accessible aux vélos est aménagée le long des plages, entre la pointe de l’île et 23rd street et les loueurs de beach cruiser de manquent pas (Bike and Roll ou Miami Beach bicycle rental par exemple). Vous pouvez aussi louer vos vélos à l’heure ou à la journée via le service de transport municipal DecoBike. Il y a quelques 60 stations dans la ville, vous en trouverez forcément une près de chez vous ! Pour aller de South Beach à Downtown en vélo il faut traverser les petites îles Vénitiennes via Venitian Causeway au niveau de 17th street. Vous pédalerez environ 40 minutes, au cœur d’îles résidentielles très jolies. Une fois parvenus de l’autre côté de la rive, vous arriverez Downtown Miami. Vous verrez le gigantesque American Airlines Arena, et un peu plus loin, vous pouvez faire une halte à Bayside Marketplace pour une limonade ou une glace. Je ne me lasse pas de cette promenade à vélo, peu fréquentée, qui permet d’avoir une vue unique sur la Skyline de Miami et de découvrir la beauté de ses habitations. Au retour, si vous êtes fatigués, rentrez en bus, ils sont équipés de porte-vélo à l’avant. Sinon, traversez à nouveau Venitian Causeway et arrêtez-vous à l’avenue Purdy, juste à côté de 17th street, pour un café au Panther Coffee. Vous pouvez aussi garer les vélos et flâner au Lincoln Mall pour un bain de foule. C’est juste à côté !

Raison #3 Purdy Avenue
Puisqu’on en parle, l’avenue Purdy est une bouffée d’air aux portes d’un South Beach clinquant et coloré. La rue est longée de petits cafés et restos bio, de loueurs de kayaks, de salles de sports et de yoga, en bref, elle contraste énormément avec le bling bling d’Ocean Drive. Ici, personne n’est en maillot de bain, et beaucoup de cafés deviennent des espaces de travail pour les esprits créatifs de la ville. Des familles s’invitent aux tables de Sardinia Enoteca Ristorante ou de Petit, deux restaurants italiens délicieux, et la rue prend des airs de Williamsburg à Brooklyn en fin de journée. J’ai découvert ce coin par hasard, en cherchant un loueur de paddle (South Beach Kayak). Coup de cœur. Protégée des remous de la côte atlantique, la baie qui jouxte Purdy Avenue est très calme, idéale pour paddler au soleil. Ça muscle autant que ça détend et on peut découvrir au ralenti le côté face des belles villas de Sunset Drive.

Raison #4 Le yoga sur la plage
Tout a commencé en 1998, quand October Rose, professeure de yoga, réalise des postures au levé et au couché du soleil sur la plage près de chez elle. Très vite, elle attire quelques adeptes. Ainsi né le désormais mythique cours de yoga de 3rd street à South Beach. Depuis, d’autres professeurs, fidèles au poste, se relaient pour enseigner les postures clés du yoga aux touristes et locaux, les pieds sur une serviette de plage. Quand j’ai fait ce cours pour la première fois, nous n’étions que trois. Mais le nombre de participants varie d’une session à l’autre. En tout cas, une chose est sûre : il y aura toujours quelqu’un avec vous pour saluer le soleil, à son lever comme à son coucher. Rendez-vous devant le poste de secours de 3rd street, à 7H ou 18H. C’est gratuit, mais les pourboires sont évidemment bienvenus.

Raison #5 Les graffitis de Wynwood
Le quartier de Wynwood est en plein boom : cafés branchés, restos chics, galeries d’art et marché bio. Rien que ça ! Le parc gratuit Wynwood Walls a misé sur le street art pour dynamiser le quartier. Gagné ! Le coin est devenu un incontournable à visiter pour ses murales d’exception. C’est aussi désormais un repère pour les producteurs, réalisateurs et photographes, désireux de trouver un fond unique pour leur clip ou séance photo ! D’ailleurs c’est comme ça que j’ai découvert ces murales, lors du tournage d’un clip dont je réalisais le making of. Depuis, une ballade à Wynwood s’impose à chacun de mes voyages à Miami. En plus, une boulangerie française, Épicerie at Wynwood, vient de s’y implanter. Le petit-déjeuner parfait s’y dessine, non ?

Raison #6 Découvrir l’architecture Art déco
C’est l’une des spécificités architecturales de South Beach. Impossible de passer à côté de ces immeubles pastels aux fenêtres surmontées de reliefs ; à côté de cette géométrie colorée qui apaise et surprend ; à côté de cet ordre, cette rigueur architecturale qui donne son style au quartier. Dévasté par un ouragan en 1926, il a été repensé en s’inspirant du chic de l’époque. L’Art déco était à la mode et Miami, à reconstruire. Aujourd’hui, on compte pas moins de 800 édifices Art déco à South Beach, dont la majorité se situent sur Collins Avenue et Ocean Drive (comme le Jerry’s Famous Deli ou l’immeuble Mc Alpin). Ça vous rappellera surement quelques scènes du film Scarface au passage…

Raison #7 Faire du sport à gogo
Miami c’est la ville qui vous donne envie de prendre soin de vous. Vu qu’on est en maillot de bain ou poum poum short 12 heures par jour, impossible de cacher ce gras du bide sous un manteau noir comme à Paris. Et comme tout le monde y fait du sport, ça motive, ça donne envie, ça stimule. Footing sur la plage (le plus près de la rue, le sable est bien dur pour courir), grande marche dynamique, vélo à gogo, natation à la mer ou la piscine, muscu avec les bodybuilders, yoga sur la plage, volley ball en bikini, danse jusqu’au bout de la nuit, ou inscription à la très cool salle David Burton, aucune excuse ne tient pour ne pas bouger son popotin. Avec le soleil qui atténue les petits défauts de la peau, et une bonne dose de sport quotidienne pendant votre séjour, vous quitterez Miami au max de la maxence. Bon, si à côté vous mangez des bananes plantains (maduros au resto cubain, mon péché mignon) des chips au goût imprononçable et des donuts tous les jours, c’est pas gagné, mais au moins, vous éliminerez :).

Raison #8 Chiner des antiquités sur Lincoln Road
Lincoln Road est un incontournable de South Beach. Cette rue piétonne très fréquentée est pleine de ressources. En plus de ses restos, pubs, boutiques, cinémas, cafés et autres points d’attraction, la rue abrite un marché aux antiquaires les 2e et 4e dimanches de chaque mois, d’octobre à mai. Vêtements vintage, bijoux anciens, meubles Art déco, objets insolites ; une centaine de vendeurs occupent le coin, entre Lenox et Michigan Avenue. Là encore, j’y suis tombée par hasard et la chineuse qui est en moi a passé une heure à regarder les bagues, les chapeaux et les sacs à main chics, serviette de plage autour du cou et sable jusqu’aux mollets. Faire une pause retro dans ce petit paradis du passé, à quelques mètres de la mer, au milieu de Juicy Couture et Gap est aussi appréciable qu’improbable !

Raison #9 Un café sur Ocean Drive
Se promener le long du mythique Ocean Drive, c’est sympa une fois, mais ça devient fatiguant dès la deuxième, foule oblige. D’ailleurs la bouffe y est particulièrement médiocre, même s’ils aguichent le client avec non pas la photo, mais le moulage vernis de qu’est-ce-que-tu-vas-manger. Gad deviendrait fou. Dès 11H, cette petite rue se transforme en défilé d’exubérances, de clichés et de parties du corps qui débordent de vêtements trop serrés. Des fesses, des ventres, des pecs, des jambes se battent en duel, objectif : qui attirera plus l’attention. Autant vous dire qu’après 11H, je n’y suis plus, mais j’aime particulièrement y aller pour prendre un café ou un petit déjeuner. Mon préféré est le News café au croisement de la 8th street. Le matin, il n’y fait pas encore trop chaud, la lumière est splendide, les fêtards sont au lit, et South Beach se réveille avec vous. Dès qu’il commence à y avoir du monde, c’est tout simplement signe qu’il faut partir.

Raison #10 Voir un match des Miami Heat
Le basket est presque une religion à Miami. Les habitants de la ville sont très (très très) fiers de leur équipe qui a remporté de nombreuses fois le titre de Champions NBA. Du coup, un tour au America Airlines Arena s’impose pour prendre le pouls de la ville et ressentir l’engouement que suscite ce sport. Pendant la saison NBA (d’octobre à juin), l’expérience vaut vraiment le coup. Et pas besoin de maîtriser les règles du basket pour profiter du spectacle, j’en suis la preuve. Très vite, je me suis retrouvée à crier le nom de joueurs dont j’ignorais l’existence quelques minutes plus tôt. Miami Heat, effet garanti.

Et sinon, quelques chouettes adresses…
Top 5 : restos préférés
– Otentic, (bistrot français), 538 Washington Ave, Miami Beach
– Katsuya by Starck (dans l’hôtel SLS), 1701 Collins Ave, Miami Beach
–  BLT Steak Miami, 1440 Ocean Dr, Miami Beach
– Casa Tua, 1700 James Ave, Miami Beach
– La Sandwicherie, 229 14th St, Miami Beach

Top 5 : cafés préférés
– Panther Coffee, 1875 Purdy Ave, Miami Beach
– WET Bar and Grille, W Hotel, 2201 Collins Ave, Miami Beach
– Sunset Lounge , Mondrian South Beach, 1100 West Ave, Miami Beach
– News Café, 800 Ocean Drive, Miami Beach
– Lulu on the Grove, 3105 Commodore Plaza, Coconut Grove, Miami

Top 5 : hôtels préférés
– Z Hotel, 1437 Collins Avenue, Miami Beach
– Circa 39, 3900 Collins Ave, Miami Beach
– Soho Beach House, 4385 Collins Ave., Miami Beach
– Casa Tua, 1700 James Ave, Miami Beach
– The Hotel, 801 Collins Avenue, Miami Beach
(Mais louer un appart c’est tout aussi bien quand on reste longtemps et je loue souvent un appart à Greg de MVP Miami…)

Sur ce, bon voyage. Les billets sont pas très chers en ce moment et la vie sur place est 1000 fois moins chère qu’à NYC ! Pour plus d’info sur le budget, ce post est toujours d’actu ! Et partagez vos bons plans en commentaire pour la communauté (Et pour moi ! J’y retourne dans quelques semaines) !

xoxo Meriem

 

Publicités

2 réflexions sur “10 raisons d’aimer Miami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s