Tu sais que t’as encore New York dans la peau quand…

Tu sais que t’as encore New York dans la peau quand…

nyc

…Tu t’embrouilles avec les gens parce qu’ils confondent Clinton Hill et Clinton Washington à Brooklyn. Ou pire, l’Upper East et l’Upper West. Et ceux qui savent même pas qu’Harlem est à Manhattan, tu les rayes de ta vie… Bref.

…Tu vas au Starbucks tous les jours. Même si c’est cher. Même si c’est pas comme là-bas. Même si tu te prends une douille et qu’ils écrivent ton prénom sans faute. Bonjour, un café latte avec supplément caramel et un cheesecake coulis framboise. 11€. Merci.

…Tu es ému quand tu vois une voiture jaune. Et tu lèves la main, juste pour le kiffe. Ah, ça me rappelle mon New Yorrkkkkk.

…Toutes les excuses sont bonnes pour parler anglais. Toutes. Hi, are you lost ? Do you need help with anything ? 

…Tu vas dans des bars moches juste parce qu’ils s’appellent Brooklyn. Tiens je vais faire un petit Instagram au passage #BrooklynReprezent.

…Tu as une alerte hebdo sur Kayak, Air France, Opodo, Go Voyages, pour les vols vers NYC. 500 euros A/R en décembre 2014 ? Deal !

…Tu as toujours ta metrocard dans ton portefeuille. En souvenir. Ainsi que ta carte de visite avec l’adresse de ton bureau à Soho. Et ta puce Verizon. Ça me porte bonheur tu comprends ?

…Tu as acheté le guide des USA à Paris. Et tu connaissais déjà presque toutes les adresses en fait. Le Paris New York : Fait. Loulou’s Friendly Diner : Fait. Le lobster bar : Fait.

…Ta page d’accueil internet c’est frenchmorning.com

…Tu as sorti un roman sur New York un dimanche aprèm, au calme. « Salut les p’tits loups, découvrez mon premier roman New York couleur Lila en version iPad ! » Bref, tu connais. Voire tu as acheté le livre. Voire tu l’as aimé. Voire tu attends la suite.

…Tu lis un article sur les rats à Paris, et que tu te dis « même pas peur » parce que toi même tu sais, tu reviens de loin. Des rongeurs ? Oh, j’en ai eu qui gambadaient dans le local poubelle jour et nuit. Classique à New York.

…Tu insultes intérieurement les innocents qui pensent avoir vu Brooklyn parce qu’ils sont restés une semaine à Williamsburg. Really son ?

…Tu penses à faire un aller-retour à Londres juste pour te balader dans les allées du Whole Food qui vient d’ouvrir là-bas. Jamais sans mon Yogi Tea !

…Ton cœur bat la chamade quand tu croises un groupe d’Américains à Saint Michel. Oh, you guys are Americans ! OMG I miss America sooooo much !

…Tu as accroché bien en évidence ton sweat Brooklyn parle français, que tu regardes chaque soir avant de dormir. Brooklyn we go hard, we go hard…

…Tu te dis que tu connais mieux les restos new-yorkais que ceux de Paris. Surtout quand des potes de potes te demandent des recommandations et tu leur ponds un email de 50 lignes. Alors, pour de l’asian fusion dans le Meatpacking, je te recommandes…

…Tu as les ongles impec’ tous les jours et tu ne sors pas tes orteils sans une pédi digne de Carolina, ton ancienne esthéticienne. New York taught me.

…Tu compares tous les prix des sapes (même en solde) en USD en n’achetant rien tellement la différence avec tes euros te donne la gerbe. Levi’s : 100€ vs 35$. ALLO !?!

…Tu vas à New York au moins une fois par an. C’est pour mon équilibre, tu comprends !

…Tu suis sur Twitter tous les comptes qui comportent le nom New York dans leur handle. @SeuleANewYork, @NYCGo @Brooklynister @SejourNewYorkFR… Bref. Desperate.

…Tu deviens ouf dès qu’un morceau de Jay Z, Nas, ou pire, quand le titre Empire State of Mind d’Alicia Keys résonne quelque part. Tu t’arrêtes net. Tu mets ta main sur le cœur et commence à chanter. Ou à rapper. C’est embarrassant. But I can’t help it !

…Tu fais des ‘New York get together’ avec tes potes impatriés au nom du bon vieux temps. Mot d’ordre : C’était mieux avant. Ahhhh notre 1er semi marathon ensemble à Brooklyn. J’oublirai jamais. Tu m’entends ? Ja-ja-ja-ja-jamais !

…Tu dors avec un vieux t-shirt I ❤ NY acheté sur Canal Street y’a 4 ans. Et pour rien au monde tu en changerais. Ah, merci mamie pour ce pyjama. Mais tu sais j’ai tout ce qui faut !

…Tu regardes la saison 3 de Girls même si c’est un peu relou, juste parce que tu y vois New York. Quelle conne Anna. Team Shoshana !

…Tu as toujours ton abonnement à Netflix. C’est pour mon équilibre, tu comprends ! (bis)

…Tu te délectes de tous les posts de Liv, la nouvelle blogueuse frenchy new-yorkaise parce qu’elle te raconte le hustle de la Grosse Pomme mieux que personne. Bon quand est-ce qu’elle met un nouveau billet là, ça fait déjà 48H.

…Tu envoies des bisous sur WhatsApp toutes les semaines à tes amis restés sur place et comptes les nuits avant ton prochain départ. Encore 53 dodos…

Publicités

8 réflexions sur “Tu sais que t’as encore New York dans la peau quand…

  1. Génial… pour ma part, je me délecte de tout ce qui touche à NY en attendant de pouvoir y aller !!! Tu dois te dire (oh la vache! mais pourquoi tu n’y vas pas ???) Parce que la vie ne m’en a pas encore donné l’occasion même s’il y en a eu!! J’espère que 2015 sera l’année NY pour moi!!! Haha, merci en tous cas, ça me donne envie d’acheter ton bouquin pour cet été 🙂

    J'aime

  2. Que j’aime ta plume Meriem ! Ton post me parle tellement !!!! J’ai relu ton livre avec délectation…et alors que j’étais à NY il y a à peine 6 semaines, je trépigne déjà… Je rajouterai à ta liste, l’achat compulsif des magazines spécial New York, genre le Point, carnet de voyage etc…je ne peux juste pas m’en empêcher ! Et même quand mon frigo est vide, genre VIIIIDe de chez vide et bien, il y a toujours de la French Honey mustard 😉

    J'aime

  3. Holly shit ! Ton post est juste parfait ! Bon, soyons indulgentes avec les touristes, Clinton-Washington est quand même un arrêt de métro en bordure de Clinton Hill (mon arrêt et mon hood pendant 2 ans…)
    J- 30 pour moi !!!

    J'aime

  4. Tu sais que t’as encore NY dans la peau quand…

    … Tu ne supportes plus ta cousine faire des fautes en Anglais.
    …Tu ne peux pas t’empêcher d’entrer dans un resto chinois pour dire « Mouais… C’était mieux, Chinatown. »
    …SURTOUT quand t’envoie des cartes représentant Brooklyn alors que t’es à Nice.

    …J’ai pas raison ?

    J'aime

  5. C’est amusant à lire, mais un peu navrant aussi, derrière ton histoire il y a du mépris, de la frustration, ça me fait penser à une provinciale qui parle de paris à travers st ouen, et qui des années plus tard découvre le 8 ème, il y a être et pensé être deux choses différentes lady….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s